Deauville : la presse en parle [2]

Dans le monde des croupiers, « il y a trois fois plus d’offres d’emploi que d’élèves formés et donc, logiquement il y a des tas de postes qui ne sont pas pourvus parce que nous n’avons pas assez de candidats alors que le métier est porteur et garantit un emploi », détaille Damien Engels, directeur de la structure Cerus Casino Academy, qui a assuré la formation au sein du casino Barrière.